Ce déplacement de l’histoire permet au compositeur, auteur et alto Mike Solomon, de prendre toutes les libertés. Comme un jazzman, il s’empare des mélodies originales, pour en explorer les permutations musicales à l’infini. Son écriture radicale et innovante, technique et virtuose, bouscule joyeusement les codes… Avec une telle approche, Sit Ozfårs Wysr est un spectacle qui déménage. Entre swing et création contemporaine, les cinq chanteurs jouent avec leur voix comme d’un instrument. C’est spectaculaire, mais pas seulement vocalement. On ne parle pas ici d’un simple concert, mais d’un spectacle total. Avec la complicité de la metteur en scène, Jeanne Béziers, également sur scène, les chanteurs se font acteurs. Vidéo, sous-titrages anglais/français… costumes, mise en scène, accessoires, effets sonores… Le spectateur va en prendre plein les yeux et les oreilles.